Aller au contenu principal

Avec ses nombreux parcs et espaces verts, Pont de Claix est aujourd'hui le berceau d'une riche biodiversité : de multiples arbres, plantes, oiseaux, mammifères, batraciens et insectes s'y côtoient tous les jours. Une partie de la ville s'inscrit d'ailleurs dans la réserve naturelle régionale des Isles du Drac, qui abrite 706 espèces végétales et 482 espèces animales.

 

L'équilibre de cet écosystème étant menacé par le réchauffement climatique, la Ville a donc mis en place plusieurs actions au fil des ans pour le protéger :

  • L'utilisation de méthodes naturelles d'entretien : en préférant le désherbage manuel à l'utilisation de produits phytosanitaires (désherbants, insecticides, fongicides...), la Ville offre à la faune et à la flore un environnement plus propice à son développement

  • La gestion différenciée de ses espaces verts. Une tonte plus ou moins importante, une taille des arbustes plus ou moins poussée, la plantation ou non de fleurs... à chaque espace végétalisé le type d'entretien qui lui correspond ! Une fois l'ensemble des espaces verts inventoriés, la Ville a pu commencer en 2009 à adapter son intervention aux besoins des différentes zones pour protéger au mieux leur faune et leur flore.

  • Une adaptation de l'éclairage public : avec la signature de la Charte métropolitaine de l'éclairage public, la ville a entrepris en 2021 une démarche de lutte contre la pollution lumineuse afin – notamment- de protéger les animaux et végétaux ayant besoin d'obscurité pour se déplacer et se développer. Cela passera par l'extinction d'une partie des luminaires et le remplacement des autres afin qu'ils diffusent une lumière moins agressive pour l'écosystème local. 390 points lumineux remplacés en 2022. A terme, près de 1500 d’ici 2025.

  • L'installation et l'entretien de structures permettant aux insectes et animaux de nicher et d'hiberner. Entre 2020 et 2022, pas moins de 217 abris pour la petite faune ont été installés aux quatre coins de la ville : nichoirs à oiseaux et chauve-souris, hibernaculums pour les lézards, hérissons et mulots, hôtels à insectes... Des distributions de nichoirs aux habitants ont également était faites en 2021, 2022 et 2023. L'emplacement des différents nichoirs de la ville est à retrouver sur cette page.

  • Le réaménagement du parc Borel, réalisé en 2023, qui comprend maintenant une signalétique visant à sensibiliser la population à la présence de la réserve naturelle des Isles du Drac.

 

De manière générale, la Ville prend en compte les enjeux liés à la biodiversité lors de ses nouveaux projets d'aménagement urbain et veille à inclure plus d'espaces dédiés à la biodiversité dans ses nouvelles constructions en imposant de nouvelles normes aux promoteurs.

Pour aller plus loin dans la préservation de la biodiversité locale, la Ville a signé en 2021 une convention avec la Ligue de protection des oiseaux (LPO), association œuvrant pour la connaissance et la protection de la nature et de la biodiversité. Dans le cadre de ce partenariat, plateforme de recueil d'informations sur la faune et la flore locale a été lancée en 2022

Les habitants peuvent compléter la plateforme en faisant part de leurs observations de la nature sur cette page.

L'association effectue également tout au long de l'année une sensibilisation des habitants aux enjeux de biodiversité par le biais d'ateliers, de balades commentées, d'animations auprès des scolaires...

 

> Documents utiles :

Guide d'entretien des nichoirs

Répertoire des animaux présents au parc Borel