Aller au contenu principal

« Avec Rodéo, nous avons voulu traduire le murmure d’une oeuvre physique traversée par des émotions d’autant plus puissantes qu’elles sont presque toujours silencieuses », déclarent les deux danseurs pour indiquer l’intention de leur création. Le duo se confronte à Eros et décline la palette des émotions attachées aux affinités électives : le désir et l’attirance, la séduction et l’attachement, l’union et la séparation, le jeu, la joie, la jalousie, la violence et la vulnérabilité, le sublime et l’indicible. Qu’est-ce qui dans l’amour aimante ? Le couple répond à la question par une palette graphique faite de corps en fusion et en effusion. 

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, en partenariat avec le Centre de planification et d’éducation familiale et la Maison de l’habitant de Pont de Claix.

Les lycéens d’Échirolles et de Vizille interrogeront leurs rapports au corps et l’acceptation de nos différences à travers un atelier de danse contemporaine aux côtés des artistes.

Distribution
Chorégraphes et danseurs : Yannick Siméon et Jérémy Silvetti