Aller au contenu principal

En tant qu'employeur, la Ville de Pont de Claix est impliquée dans une démarche pour favoriser l'emploi des personnes en situation de handicap. Les élus ont signé une convention pour formaliser cet engagement. 

Le maire Christophe Ferrari, l'adjointe au personnel et à l'insertion Dolorès Rodriguez et la conseillère municipale à l'accessibilité et au handicap Virginie Tardivet ont formalisé cet engagement en signant, lundi 1er février, une convention avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), représenté par Marc Desjardins, son directeur, et Guillaume Bonneville, son directeur territorial Auvergne Rhône-Alpes.

Pont de Claix remplit depuis plusieurs années déjà ses obligations légales d'emploi de 6 % de travailleurs en situation de handicap. Grâce à cette convention, elle bénéficie d'un accompagnement financier du FIPHFP pour la mise en œuvre de sa politique d’intégration et de maintien dans l’emploi et se donne l'objectif d'atteindre un taux d'emploi direct de 7,38 % sous trois ans.

La Ville s'est par ailleurs engagée depuis 2018 dans la valorisation de l'apprentissage, avec le recrutement de 7 apprentis en situation de handicap. Christophe Ferrari, les apprentis et leurs maîtres d'apprentissage témoignent de la belle expérience pontoise en la matière dans un film réalisé par le FIPHFP et la Préfecture de Region Auvergne Rhône-Alpes pour encourager les employeurs publics à engager davantage de personnes en situation de handicap.

> Voir le film

Consulter le site du FIPHFP

Publié le 5 février 2021